LE SOLER  -  El Soler

• De l’ancienne église, il ne reste aujourd’hui qu’un pan de mur dominant la Têt

•  C’est au début du XIIIe siècle, que l’évêque d’Elne, Bernard de Berga, décide de construire une église dans le château du Soler

• Au cours du XVIe siècle, suite à des glissements de terrain, des pluies et les nombreuses crues de la Têt, l’église finit par s’effondrer et le seul vestige de l’édifice encore debout aujourd’hui est le pan du mur sud dans lequel on peut voir une unique fenêtre

EGLISE SAINTE-MARIE DE L'EULA

• Le prieuré des religieuses cisterciennes est mentionné dès 1175 dans le testoriel d’Arnaud de Cabestany. Il fût abandonné au XIVe

• La chapelle dont la nef est voûtée en berceau est  terminée par une abside semi-circulaire fermée en cul-de-four ; elle a été coupée en deux parties servant aujourd’hui de cellier et de remise

• Son portail d’origine est peut-être celui en place à l’église paroissiale voisine de Toulouges

• Une dalle funéraire de Ferran del Soler (mort en 1203) a été remployée et est visible dans la galerie du cloître d’Elne

• L’édifice est aujourd’hui dans une propriété privée

Pour les communes du même territoire, cliquer sur ROUSSILLON-CENTRE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© balades romanes