RODES  -  RODÈS

Sainte-Marie de Domanova

Santa Maria de Domanova

• Une longue histoire relie l’ancien village de Croses disparu avec son église Saint-Michel,  la chapelle-ermitage de Domanova sur une colline le dominant, et le château de Rodès à 2,6 km de celle-ci, car les habitants migrèrent de proche en proche pour améliorer leur sécurité.

• De l’église romane initiale restent les murs nord, sud et ouest de la nef ainsi que le portail méridional

• L’abside haute a des allures de donjon

• Une légende est liée à cette chapelle :

 

"Un jour un berger découvrit, grâce à un de ses agneaux qui s'était égaré

une statue de la Vierge dans un genévrier. Il l’enveloppa dans sa pelisse, la cachât avant d’aller avertir ses maîtres de sa trouvaille.

Quand il revint plus tard chercher la précieuse statue, il ne la retrouva pas là où il l’avait caché ; elle était revenue d’elle-même à l’endroit où il l’avait trouvée. Il ne se risqua pas à la toucher une seconde fois, redoutant la même mésaventure, et alla conter à nouveau l’aventure à ses maîtres. Ceux-ci s’en furent la voir, puis avisèrent la prêtre qui allât la chercher en procession pour la mener à l’église paroissiale de Rodès.

La statue resta peu de temps là-bas, car très vite elle disparut pour retourner dans son genévrier. On décida donc de lui édifier une chapelle ».

 

• Au cours des années, on attribua de nombreux miracles à la chapelle, ce qui explique le grand nombre d’ex-voto conservés dans l’église.

• Aujourd’hui Domanova est toujours habité par un, ou parfois une ermite.

 

Renseignements à la Mairie au 04 68 96 41 20

 

RETOUR: cliquer sur la flèche en haut à gauche

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© balades romanes